La commission Scolaire est dirigée par :


Béatrice RIQUELME
Béatrice RIQUELME

Membres : Mmes CAUWET - DIALLO - MAUFFREY – SEVENIER Mrs VANDELANOTTE -


Objectifs jusqu'en 2020 :

- Veiller à ce que les écoles Maternelle et Élémentaire soient en permanence dotée des moyens nécessaires pour atteindre une bonne qualité d'enseignement par l'amélioration permanente des conditions de travail des élèves et des enseignants .




 

« L’Education est l’arme la plus puissante pour changer le monde » Nelson MANDELA

 

LA REFONDATION DE L’ÉCOLE

 

Élèves : des performances en baisse, des inégalités en hausse Les résultats 2012 de l’enquête annuelle de l’OCDE montrent pour la France un creusement des inégalités dans toutes les matières et des performances en baisse en mathématiques.

L’enquête a été menée dans 65 pays. Elle montre l’augmentation du nombre d’élèves en difficulté. Elle place la France parmi les pays les plus inégalitaires. La France est un des pays où la différence de scores entre les élèves issus des milieux très défavorisés et très favorisés est la plus grande. Ce déterminisme social s’est aggravé entre 2003 et 2012 et il est désormais le plus élevé des pays de l’OCDE.

 

 

LA REFORME SCOLAIRE en cours vise à répondre à ce défi éducatif national.

Pour la mettre en place, la municipalité a créé un comité de pilotage au mois de mai 2013 avec élus, enseignants, parents d’élèves et associations locales. Au cours de la concertation, dans le cadre des nouvelles dispositions règlementaires, les nouveaux horaires ont été définis. Ils seront applicables à la rentrée scolaire 2014, soit du lundi au vendredi : Le matin 8h30-11h30 (y compris le mercredi matin) et l’après midi 13h30- 15h45.

La réforme contient deux volets.

 

            •          Les rythmes scolaires

Plusieurs études ont démontré, en s’appuyant sur le rythme chrono biologique de l’enfant, que les élèves assimilaient mieux les apprentissages le matin notamment les matières fondamentales (lecture, écriture, calcul). Le but de la réforme est d’étaler les cours sur une demi-journée supplémentaire le matin, le mercredi ou le samedi, tout en maintenant 24 heures de cours par semaine. La journée de cours ne doit pas être supérieure à 5h30 et la pause de midi inférieure à 1h30.

 

            •          Le projet éducatif territorial (PEDT)

Le deuxième objectif de la réforme formalise une démarche permettant à la commune de proposer à chaque enfant un parcours éducatif cohérent et de qualité pendant le temps périscolaire, en organisant dans le respect des compétences de chacun, la complémentarité des temps éducatifs de l’enfant. Ces projets, en cours d’élaboration, proposeront des activités sportives, artistiques et culturelles.